Numéro
J. Phys. Phys. Appl.
Volume 22, Numéro S2, février 1961
Page(s) 35 - 38
DOI https://doi.org/10.1051/jphysap:0196100220203500
J. Phys. Phys. Appl. 22, 35-38 (1961)
DOI: 10.1051/jphysap:0196100220203500

Technique de mesure des résistances électriques élevées au moyen d'une chambre d'ionisation

Daniel Blanc1, Eric Fort1, Robert Lacoste2 et Jean Lagasse2

1  Centre de Physique Nucléaire, Faculté des Sciences de Toulouse
2  Laboratoire de Génie Électrique, E. N. S. E. E. H. T., Toulouse


Abstract
An ionization chamber acting like a current source allows accurate measurements of high electric resistances [1], [2]. The working up of this technic is explained here. In the simplest method, the voltage applied to the whole circuit is maintained constant. The measures are limited to resistances, the values of which are small as compared to the internal resistance of the chamber : with an internal resistance of 10^16 ohms, the limit is near 4.10^14 ohms. To keep up constant the voltage between the electrodes of the chamber, by a method of compensation, is more interesting ; an important reduction of the current crossing the chamber is not to be feared ; the only practical limit lies in the maximum voltage that the resistance under measure can support, this maximum voltage being imposed by the current supplied by the source. The method has been used to study various thin dielectrics sheets, more particularly micas.


Résumé
Une chambre d'ionisation, utilisée comme source de courant, permet la mesure précise de résistances électriques élevées [1], [2]. On précise ici la mise en oeuvre de cette technique. La méthode la plus simple consiste à maintenir constante la tension appliquée à l'ensemble du circuit ; les résistances ne sont mesurables que si elles sont faibles par rapport à la résistance interne de la chambre : pour une résistance interne de 10^16 ohms, la limite est voisine de 4.10^14 ohms. Il est plus intéressant de maintenir constante, par compensation, la tension entre les électrodes de la chambre : on n'a plus à craindre une diminution importante de l'intensité du courant d'ionisation et la seule limite pratique réside dans la valeur maximale de la tension que peut supporter la résistance à mesurer, valeur imposée par l'intensité du courant débité par la source. Cette méthode a été appliquée à l'étude de divers isolants en feuilles minces, notamment des micas.

PACS
0750 - Electrical and electronic instruments and components.

Key words
electric variables measurement -- ionisation chambers -- electric resistance