Numéro
J. Phys. Phys. Appl.
Volume 12, Numéro S8, octobre 1951
Page(s) 1 - 16
DOI https://doi.org/10.1051/jphysap:019510012080100
J. Phys. Phys. Appl. 12, 1-16 (1951)
DOI: 10.1051/jphysap:019510012080100

Le frottement et l'usure dans le cadre de la physique des surfaces

André Marcelin

Laboratoire Chimie Physique


Résumé
Il est rarement traité du frottement dans les revues scientifiques; de l'usure, il n'est jamais question; le frottement et l'usure rentrent cependant dans le cadre de la Physique des surfaces car, si le frottement relatif de deux surfaces solides débute par un accrochage des aspérités, tandis que l'usure résulte d'abord de la décapitation de ces aspérités, le phénomène change rapidement d'aspect pour devenir un corps à corps à l'échelle moléculaire. L'évolution dans le temps du frottement et de l'usure permet de qualifier les états de surface, d'apprécier la qualité des métaux de frottement et de déterminer les lubrifiants les mieux appropriés aux diverses applications. Il paraît logique d'admettre que l'ordre de grandeur du rayon d'action des champs de forces superficiels des métaux se confond avec l'épaisseur d'un stratofilm susceptible de neutraliser ces derniers au point que le coefficient de frottement ait la même valeur, quels que soient les métaux sous-jacents. Cet ordre de grandeur est le millième de micron.

PACS
4655 - Tribology and mechanical contacts.

Key words
Adhesion -- Friction -- Wear

Current usage metrics show cumulative count of Article Views (full-text article views including HTML views, PDF and ePub downloads, according to the available data) and Abstracts Views on Vision4Press platform.

Data correspond to usage on the plateform after 2015. The current usage metrics is available 48-96 hours after online publication and is updated daily on week days.

Initial download of the metrics may take a while.