Numéro
J. Phys. Phys. Appl.
Volume 24, Numéro S10, octobre 1963
Page(s) 183 - 188
DOI https://doi.org/10.1051/jphysap:019630024010018300
J. Phys. Phys. Appl. 24, 183-188 (1963)
DOI: 10.1051/jphysap:019630024010018300

Sur les possibilités d'application de la théorie du filtrage optimum à la conception de chaînes détectrices de précision pour spectrométrie nucléaire

B. Escudié, R. Chéry et J. Gréa

Institut de Physique Nucléaire de Lyon


Abstract
The authors try to find a new method for deriving low noise detector amplifiers. Wiener optimum filtering allows them to compute the electrical characteristics of a " linear filtering stage ". The low theoretical noise level shows that the use of Wiener filtering can improve the accuracy of nuclear spectrometry. The main problem is the practical construction of a Wiener filter. Using a half sine wave as input signal, it appears that the filter synthesis is near that of a wide band with tuned circuit. An approach to a Wiener filter can be made using high frequency transformers.


Résumé
On recherche une nouvelle méthode de calcul des amplificateurs à faible bruit pour détecteurs. Le filtrage optimum de Wiener permet de calculer les caractéristiques électriques d'un étage « filtrage linéaire ». Le faible niveau de bruit, calculé théoriquement, montre que l'emploi du filtrage de Wiener peut améliorer la précision de la spectrométrie nucléaire. Le problème principal est la synthèse pratique d'un filtre de Wiener. En employant comme signal d'entrée une demi-sinusoïde, il apparaît que la synthèse est proche de celle d'un circuit accordé à large bande. L'emploi des transformateurs haute fréquence permet une synthèse approchée d'un tel filtre.

PACS
8970 - Information theory and communication theory.
2940 - Radiation detectors.

Key words
amplifiers -- counting circuits -- filters