Numéro
J. Phys. Phys. Appl.
Volume 25, Numéro S6, juin 1964
Page(s) 79 - 82
DOI https://doi.org/10.1051/jphysap:0196400250607900
J. Phys. Phys. Appl. 25, 79-82 (1964)
DOI: 10.1051/jphysap:0196400250607900

Étude comparative du salicylate de sodium, en couches minces et épaisses, et du terphenyl comme substances fluorescentes pour la spectroscopie dans l'U. V. lointain

J.C. Lemonnier, M. Priol, A. Quemerais et S. Robin

Laboratoire de Spectroscopie, Faculté des Sciences, Rennes


Abstract
The study from 1 200 to 3 000 Å of fluorescence in thin films of sodium salicylate, in transmission, as a function of the mass per surface unit has permitted us to détermine that the most suitable layer thickness is 0,85 mg/cm2 ; the adherence of the layers may be improved with a small quantity of parlodion. For the same distance of the photocathode, a thick layer used in " reflection " is more suitable than a thin layer used in transmission : the fluorescence is more intense and the reproducibility of the layers easier to obtain. In thick layers, terphenyl gives a signal 1,4 to 2 times more intense than the salicylate.


Résumé
L'étude entre 1 200 et 3 000 Å de la fluorescence de couches minces de salicylate de sodium par transmission en fonction de la masse par unité de surface a permis de déterminer une épaisseur optimum de 0,85 mg/cm2 ; l'adhérence des couches peut être améliorée avec une petite quantité de parlodion. A distance égale de la photocathode, une couche épaisse par « réflexion » est plus avantageuse qu'une couche mince par transmission : la fluorescence est plus intense et la reproductibilité des couches plus facile à réaliser. En couche épaisse, le terphényl donne un signal 1,4 à 2 fois plus intense que le salicylate.

PACS
0760R - Visible and ultraviolet spectrometers.
7855 - Photoluminescence, properties and materials.

Key words
films -- luminescence of organic solids -- organic compounds